Reportage Journées CRAM 2015

 

Les quatrièmes journées CRAM Aquitaine

 

 

les 19 et 20 septembre 2015 à Marmande

 

Un pari réussi

 

 

Reportage des journées CRAM Aquitaine 2015 par Gérard Quesnel et commentaires sympathiques de Jacques Veyrine.

 

Photos:Martine Chanteau

Pour leur quatrième édition, les journées du Comité Régional d’ Aéromodélisme (CRAM) Aquitaine  avaient de nouveau rallié Marmande.
Rappelons que ces journées annuelles, organisées par le CRAM,  sont destinées à rassembler tous les modélistes d’Aquitaine pour un weekend de vols , d’ échanges et  de convivialité.

Pourquoi Marmande ?

C’est une magnifique plateforme, où,  et c’est suffisamment rare pour être signalé, une parfaite synergie s’est créée entre activités grandeur et aéromodélisme. C’est ce qui a permis,  pour la 2ème fois, d’utiliser l’aérodrome entier : La piste de 1200m de long et  30m de large, les taxy-ways et le tarmac.

De plus, nous avons aussi utilisé la piste aéromodélisme pour le « concours jeunes ».  C’est grâce à Jean MICAUD, toujours jeune Président  de la section aéromodéliste de l’AC GASCOGNE,  qui a su au fil des années tisser ce lien fort  entre l’aéromodélisme et le vol grandeur, que cette manifestation a pu se dérouler sur ce terrain.

Géographiquement, Marmande est idéalement « centrée » dans la région Aquitaine.

Un public nombreux

Organisation:

Cette année, le WE a été scindé en deux :


Samedi : Vols non stop sans appel à public sur la piste grandeur.
Concours « Jeunes » et « Seniors » sur la piste aéromodélisme.
Le fait d’avoir 2 pistes séparées a pu permettre le déroulement des concours sans affecter les vols sur la piste grandeur. Le CRAM est conscient que cette coactivité trouve rapidement ses limites, notamment en terme de sécurité, et nous songeons, pour les futures éditions à dissocier les concours des journées CRAM.


Dimanche : Vols non  stop, mais avec appel à public, donc seuls ont pu voler les détenteurs de la QPDD

La convivialité a été de règle durant ces 2 jours. Les vols se sont enchainés à un rythme soutenu. Les repas étaient pris sous chapiteau dans une très bonne ambiance où les discussions allaient bon train, toujours dans la bonne humeur.

 

Concours «jeunes » :

Il a été encore un « grand moment » avec pas moins de 16 jeunes pilotes, tous coachés par Loïc BURBAUD, notre champion aquitain et habitué de l’exercice.


La remise des prix le samedi soir a été un émouvant moment éclairé par ces visages juvéniles où se lisaient la joie et la fierté.


Les dotations ont été généreuses grâce notamment  aux CDAM qui ont chacun largement récompensé leurs poulains. Le CRAM, pour sa part a participé aux dotations : Coupes, avions RTF type Calmato, tee-shirts au logo du CRAM et d’autres diverses récompenses. Des clubs ont eux aussi participé à la dotation comme le Saint Médard Aéromodel Club.
Les programmes avaient été concoctés par Georges Encognère.

 

 Concours « jeunes » : Concentration maximale et « la valeur n’attend pas … »

 

 

 

 Concours « jeunes » : Le podium du classement général

 

Concours « séniors » :

Le concours destiné aux jeunes  a été doublé cette année par un concours « seniors » sur la base du brevet B, (en fait adultes) où 4 pilotes se sont confrontés.

Tous les résultats sont disponibles sur le site du CRAM : http://cram02.aquitaine.ffam.asso.fr/

 

  Concours « seniors » : Le podium du classement général

 

Au total c’est une centaine de pilotes qui ont participé répartis sur le samedi et le dimanche. Gageons qu’ils seront encore plus nombreux l’an prochain.  Le lieu n’est pas encore défini, et nous pourrons en parler lors de l’Assemblée Générale du CRAM le 21 novembre à Blanquefort.

25 clubs ont participé. Ils provenaient du Lot et Garonne bien sûr mais aussi des 4 autres départements d’Aquitaine, ce qui souligne bien le caractère régional de cette manifestation. Tous les clubs participants ont chacun reçu un drapeau FFAM.

 

 

Dimanche : Les modèles (des petits, des gros…)  attendent leur tour de vol dans l’entonnoir

 

A noter samedi soir, un apéritif avec les officiels de Marmande et de sa région,  durant lequel la plaque d’ honneur de la FFAM a été remise par le Président du CRAM, Aimé Gilbert  à l’ Aéro Club de GASCOGNE, représenté par Eric ORTOLAN et bien sûr Jean MICAUD et ceci sous les crépitements des  flashs des journalistes qui ont immortalisé l’ évènement.

 Les dirigeants de l'AC Gascogne, accompagnés des représentants territoriaux ont reçu la médaille d'honneur de la FFAM

 

 

Nous n’oublierons pas non plus la présence, en « Guest Stars », le dimanche,  de 2 représentants de l’équipe de France de Maquette, Marc LEVY et Jean-François BOBO, invités par l’AC GASCOGNE,  et qui s’étaient brillamment illustrés sur ce même terrain il y a un an lors des Championnats du Monde Maquette.

 

 la silhouette bien connue de Marc Levy, champion du monde de maquettes avions.

 

Il faut aussi remercier les différents intervenants sans qui tout ceci n’aurait pas été possible : Mmes Encognère, Chanteau, Gilbert, Dié, ainsi que MM Archambaud, Larrey, Chanteau, les juges voltige : Guy Chanteau, Stéphane Dié, George Encognère, Michel Magro, Dominique Marguirot. 

 Le ''staff'' CRAM de ces 2 journées sportives et conviviales, la vice présidente Brigitte Richard et Laurence Dié à la comptabilité sportive.

 

Pour finir, nous laisserons la parole à Jacques Veyrine pour une très belle réflexion sur ce Week-end :

 


En ce qui me concerne, cette rencontre restera dans ma mémoire comme celle où je me suis le plus "goinfré de vols". J'ai cramé plus d'une vingtaine de litres de kérosène et je n'en regrette pas le moindre centilitre. C'est la première fois où j'ai pu me permettre d’avaler plus de 300m de piste à moins d'un mètre d'altitude et à plus de 220 km/h ! C’est une expérience inoubliable. Le fond du fuselage de mon Fouga s'en souvient car il y a encore quelques éraflures de la piste que je laisserais volontairement en souvenir de ces moments. Quel luxe, de pouvoir s'aligner sur cette piste grandeur, et après le vol, de pouvoir remonter le taxiway devant le public qui applaudit, la roulette du train avant suivant la ligne blanche jusqu'au parking.

Je me souviendrai aussi de tous ces pilotes qui croyaient que leur modèle n'était pas assez démonstratif, pas assez gros, pas assez beau, pas assez ... et qui ont su mettre le feu dans le public avec des vols à plus d'une dizaine d'avions en même temps, faisant les loopings, tonneaux et autre cabrioles à chaque passages. C'était magnifique et je suis convaincu que ces pilotes ne se sont jamais autant amusés. Il y en a qui m'ont avoué qu'ils avaient pensé ne pas venir, et qu'ils ne regrettent absolument pas d'être venus et que la prochaine fois "ça va être terrible !".

Pour ce qui est du Challenge jeune, j'aurais aimé pouvoir confier les manches de mon avion de compétition en double commande, aux jeunes méritants, mais mon équipement radio ne m'a pas permit de mettre ça en application. C'est sûr, la prochaine fois je me vais m'y atteler. La remise des prix était très émouvante et les jeunes sont repartis comblés et gonflés pour améliorer leur pilotage.


J. VEYRINE

A l'année prochaine !.........